ACCUEIL Accueil portneuf.com MRC de Portneuf Développement économique Tourisme Portneuf Vivre Portneuf

 

 

MRC de Portneuf

Territoire

Saint-Marc-des-Carrières

Retour à la liste des municipalités

Superficie : 17,55 km²
Population : 2 939 (2016)
Gentilé : Carriérois, oise
Journal :  L'Écho des Carrières
 
Coordonnées
965, boulevard Bona-Dussault
Saint-Marc-des-Carrières (Québec)
G0A 4B0
Téléphone : 418 268-3862  
Télécopieur : 418 268-8776
Courriel : info@villestmarc.com
Internet : www.villestmarc.com

 


Saint-Marc-des-Carrières est l'avant-dernière municipalité à être érigée sur le territoire de la MRC de Portneuf. Les carrières de pierre jouent depuis le début du XIXe siècle un rôle significatif dans l’économie locale. Cette municipalité est en effet reconnue à titre de Capitale de la pierre du comté de Portneuf.
 
L'origine de Saint-Marc-des-Carrières remonte au début du XXe siècle. Détachée d'une partie des territoires de Saint-Alban, de Grondines et de Saint-Joseph-de-Deschambault, la paroisse fut placée sous la protection de saint Marc par le cardinal Bégin, en raison de son admiration pour la basilique Saint-Marc de Rome. De 1901 à 1911, ces lieux étaient communément identifiés sous l'appellation 'Châteauvert' pour honorer le souvenir du premier maire de l'endroit, Georges Châteauvert, à la fois maître de poste et propriétaire de carrières de pierre à l'époque. Celle-ci ne fut cependant pas retenue et la désignation originelle Saint-Marc demeura lorsque la paroisse devint village en 1918, moment où fut ajouté le spécificatif 'Carrières' dans la dénomination paroissiale et municipale.
 
L'utilisation abondante de la pierre dans les éléments du bâti est un trait distinctif de cette municipalité reconnue pour la qualité de ce matériau. La pierre calcaire qu'on y retrouve est constituée de calcaire de Trenton. Érigée en 1901 suivant les plans du renommé Joseph-Georges Bussières, l'église de Saint-Marc-des-Carrières conserve sa façade originale malgré l'incendie qui l'endommagea en 1987.
 
L’industrie de la pierre qui vit croître un grand nombre de carrières au cours des XIXe et XXe siècles fit également naître dans la région le métier de tailleur et de sculpteur de pierre, dont Adélard Vézina est l'un des maîtres d'oeuvre. Né à Québec, Adélard Vézina vint s'établir avec sa famille à Saint-Marc en 1885, au moment où le village se faisait connaître comme un lieu propice au développement de l'art lié à la pierre. Saint-Marc-des-Carrières est imprégnée de l'ensemble de son oeuvre qui se manifeste notamment dans le monument du Sacré-Coeur qui domine la place de l'Église et le mausolée de la famille Vézina. Personnage illustre de la même époque, Bona Dussault a contribué à faire connaître son village natal en exerçant une carrière politique au cours de laquelle il devint ministre de l'Agriculture et ministre des Affaires municipales dans le cabinet de Maurice Duplessis. Né à Saint-Marc-des-Carrières en 1882, cet ancien pilote de navires avait, préalablement à sa carrière politique, eut l'honneur de conduire quatre navires gagnants de la canne à pommeau d'or, accordée au capitaine du bateau arrivant premier de l'année au port de Montréal. Il établissait ainsi le record de piloter quatre navires gagnants en sept ans. 

 

Retour à la liste des municipalités

MRC de Portneuf 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Internet - iClic.com