ACCUEIL Accueil portneuf.com MRC de Portneuf Développement économique Tourisme Portneuf Vivre Portneuf

 

 

MRC de Portneuf

Territoire

Saint-Raymond

Retour à la liste des municipalités

Superficie : 670,51 km²
Population : 10 189 (2016)
Gentilé : Raymondois, oise
 
Coordonnées
375, rue Saint-Joseph, C.P. 880
Saint-Raymond (Québec)
G3L 1A1
Téléphone : 418 337-2202
Télécopieur : 418 337-2203
Courriel : info@villesaintraymond.com
Internet : www.villesaintraymond.com

 


Au pied des Laurentides, à travers monts et vallées, se dresse la plus populeuse et la plus étendue des municipalités de la MRC de Portneuf. Occupant un territoire de plus de 684 kilomètres carrés, cet important centre de service régional doit son développement à l'abondance de ses ressources naturelles. Située dans un environnement naturel privilégié, cette ville est devenue au fil des ans un important carrefour pour les activités de plein air et de villégiature.
 
Saint-Raymond est située sur le parcours autrefois emprunté par les Amérindiens qui utilisaient les nombreux cours d’eau de l’endroit pour accéder à leurs territoires de chasse et de pêche. Connu autrefois sous le titre de seigneurie de Bourg-Louis, ce territoire fut ouvert aux colons en 1830. Moins de dix ans plus tard, la paroisse de Saint-Raymond-Nonnat voyait le jour, et une première chapelle était construite, en 1844, au pied de la côte Joyeuse. Cent cinquante ans plus tard, la côte conserve toujours cette appellation qui rappelle le parcours des Amérindiens et des pionniers sur le chemin les conduisant à la 'cabane ronde' localisée à ses pieds.
 
Au moment de son érection canonique en 1842, le territoire a été mis sous le patronage de saint Raymond-Nonnat, en référence à la date de nomination du premier curé, le jour de la fête de ce saint. Cette dénomination fut reprise au moment de l'érection civile de la paroisse, en 1845, et demeura la même jusqu'en 1958, où le patronyme Nonnat disparut. En 1898, une partie du territoire fut détachée pour créer la municipalité de village, qui accéda au statut de ville en 1957. La ville actuelle est issue de la fusion des deux municipalités homonymes en 1995.
 
Les rivières Sainte-Anne et Bras du Nord ne sont pas sans rappeler le commerce du bois et les moulins qui s'y sont succédés. Encore aujourd'hui, Saint-Raymond conserve les vestiges du premier chemin à lisses de bois construit dans la province de Québec. Inauguré en 1871, le chemin Gosford fut abandonné en 1874, puis converti en voie ferroviaire. Cette ancienne voie de transport ferroviaire fait maintenant place au parc régional linéaire Jacques-Cartier-Portneuf, une piste récréative multifonctionnelle. Les Raymondois sont fiers de compter parmi les leurs l'artiste Louis Jobin, maître sculpteur sur bois reconnu dans l'histoire de l'art du Québec avec ses quelque mille oeuvres et son travail de statuaire dans quelques municipalités de la région vers la fin du XIXe siècle et le début du XXe siècle. Également natif de Saint-Raymond, plus particulièrement de la pointe Basse à Chute-Panet, monseigneur Alexandre Vachon, né en 1885, fut le premier directeur de l’école de chimie de l’Université Laval. C’est afin de lui rendre hommage que le pavillon des sciences de cette institution porte son nom./upload/mrc.portneuf/editor/asset/MatriceSR.zip
 
Lien avec autre site sur Saint-Raymond: http://st-raymond.com     

 

 

Retour à la liste des municipalités

MRC de Portneuf 2017 © Tous droits réservés / Propulsé par creaWEB4 - Création site Internet - iClic.com